Jean-François Capelle

Originaire du Val de Loire en France, Jean-François Capelle est  ingénieur en génie civil et détenteur d’un doctorat de l’Université de Grenoble. Après avoir travaillé en Algérie pour un vaste projet de barrages collinaires puis en France, Jean-François Capelle vint au Québec pour la réalisation du site de l’Expo 67 et la construction du métro de Montréal.

Ayant rejoint les rangs d’Hydro-Québec il participa activement aux  études préliminaires de l’aménagement de la Baie-James et aux travaux de la Manicouagan, tout en assumant des activités d’enseignement à l’École Polytechnique| Montréal.

Associé dans une nouvelle entreprise spécialisée en géotechnique  et en instrumentation pour l’étude de comportement des grands ouvrages de génie civil, il travailla dans plus de 25 pays sur 4 continents  pour des chantiers de barrages, de ponts, de tunnels et de centrales nucléaires. Parmi ceux-ci se trouvent le Stade Olympique de Montréal, le Grand Louvre| Paris, la centrale atomique d’Embalse en Argentine et le barrage des Trois Gorges en Chine.

Dans le cadre d’expertise pour le Programme de Développement des Nations Unies (UNDP) il effectua plusieurs missions en Asie.

Auteur d’une vingtaine de publications techniques dans des revues internationales, et détenteur de brevets reliés à la métrologie, il a  été conférencier invité dans plusieurs pays tels que le Pakistan, la Thaïlande et la Chine.

« La Traque | de Montréal à Katmandou » est son premier roman édité. Il est basé en grande partie sur ses expériences professionnelles en Inde et au Népal. Partageant son temps entre le Québec et la Provence, Jean-François Capelle a entrepris la rédaction d’un second roman se déroulant cette fois-ci en Amérique du Sud, et finalise un récit commencé il y a plusieurs années, intitulé « Randonnées avec Atropos ».

Randonnées avec Atropos. D’outre-mer à outre-tombe

ISBN : 978-1-77076-159-9
Format : 128 pages, 6.0 x 9.0 po., broché,
papier intérieur crème #60, encre intérieur noir et blanc,
couverture extérieure #100 en quatre couleurs

Une compagne s’est invitée à suivre les deux amis, Pierre et Glenn, dans leurs randonnées à travers les paysages idylliques des îles du Pacifique et de la Provence. Il s’agit de nulle autre qu’Atropos, la troisième Parque, celle qui coupe le fil de la vie.

Comment réagit-on lorsque la mort frappe à votre porte? qu’elle vient sous les traits du sida chercher celui avec lequel on a partagé des instants d’intense communion? qu’elle revient sournoisement sous l’aspect de la drogue en arracher un second en le poussant au suicide?

Un roman émouvant qui pose des questions lancinantes sur comment vivre les derniers instants quand on sait qu’ils sont comptés, et comment survivre au départ d’êtres aimés. Malgré la tristesse du sujet abordé, ce livre en est un porteur d’espoir et il s’avère ultimement être un hymne à la beauté de la vie.

Tous les livres de Jean-François Capelle >>>>

 

 

 

Publicités